Tous nos produits sont conçus & fabriqués à Chartres & distribués depuis notre atelier.

Upcycler, Ressourcer, Revaloriser

Tous les coupons, rideaux, rouleaux sont échantillonnés, testés à l’impression et lavés à l’atelier. Puis, nous prenons le temps de transformer ce qui reste, c’est la première valeur ajoutée à l’objet.

Local, éthique & écologique

Notre partenaire : L’Atelier d’insertion ACI La dame à la licorne à Chartres —Photo © Votre Agglo

L’éthique, chez Schop, c’est non négociable ! Nous prenons celle du processus de fabrication très au sérieux. Faire à partir de ce qui est là, autour de soi, sous notre nez, juste à côté, pour nous, ça va de soi. Nos ressources matérielles et humaines sont locales. Notre engagement est naturellement respectueux, inclusif et écologique, tant dans la sélection des matières sourcées pour nos créations, que dans le choix des partenaires avec qui nous travaillons, à moins de 100km de l’atelier : L’ atelier d’insertion ACI La dame à la Licorne,  les compagnons du partage à Chartres, la ressourcerie Récup&Co de Nogent-le-Routrou, La réserve des Arts à Pantin. Chez Schop, nous sommes des inconditionnels de la co-création, de la co-conception, du co-développement, de la co-production et de la cohésion.  Parce qu’on trouve que c’est en faisant les choses ensemble, en unissant nos talents et savoir-faire dans tout ce qu’ils ont de complémentaire, qu’on fait bouger les lignes vraiment, et durablement.

Le choix d’une démarche circulaire et “slow”, collective et inclusive, fait partie des valeurs profondes qui animent l’atelier.

Sérigraphier, c'est ennoblir la matière

Encres textiles Oekotex, sans solvants.

Mélange et tests de couleur sur support

Impression artisanale avec une Jeannette

Sérigraphie au cadre plat en bois

Les encres utilisées à l'atelier sont respectueuses de l’environnement, à base aqueuse et répondent aux normes Oekotex et GOTS.

Chaque couleur est issue d’un mélange « maison » qui la rend encore plus unique et singulière. Pour Schop, l’âme de la Sérigraphie réside dans l’adaptation des couleurs à la matière, la combinaison de gammes. Créer des palettes de couleurs sur-mesure en fonction du support, c’est écrire une histoire différente pour chaque tissu, chaque produit.

Comment sont fabriqués nos modèles ?

Atelier-12

Sélection textile

Atelier-13

Échantillonnage, création d’une gamme et tests d’impression

Atelier-14

Lavage de la sélection

Atelier-08

Découpe, repassage avant impression

Atelier-11

Séchage à l’air, puis fixation à chaud

Atelier-09

Couture, assemblage

Maîtriser la production de modèles aux combinaisons de couleurs uniques, nous permet d’être originaux, rapides, efficaces et autonomes.

Chaque modèle est designé par Schop, qui sélectionne, découpe et ennoblit les textiles par la sérigraphie. Les encres sèchent à l’air libre dans un premier temps, puis sont fixées à chaud par une presse. Les éléments textiles sont ensuite livrés en pièces détachées à l’atelier d’insertion, où une incroyable équipe de couturières se charge de l’assemblage et de la confection.

Comment sélectionnons-nous nos tissus ?

L’essentiel de la démarche de Schop repose sur le vivier textile en ressourcerie et chez des acteurs du réemploi. De la contrainte naît la création.

La collecte se fait tout d’abord au feeling, avec une préférence pour les matières naturelles : lin, laine, coton, soie, toile d’ameublement… nous aimons les tissus qui ont du cran ! Les tissus qui ont déjà une histoire, qui ont voyagé. Cependant, cela ne nous empêche pas de penser que de beaux rideaux en polyester méritent d’être revalorisés. Alors on leur donne une 2nde chance à eux aussi, celle de rester sur cette terre et servir un peu plus longtemps, notamment parce que nous croyons que la combustion n’est pas une solution écologiquement viable.

Que faisons-nous de nos chutes ?

Les chutes de tissus sont classées pour le moment en 2 parties :

D’une part, les chutes de coton blanc, qui serviront pour des ateliers d’initiation à la sérigraphie et aux étiquettes de nos produits, elles seront le support de l’histoire du coussin. D’autre part, les chutes textiles aux compositions mixtes pour lesquelles nous cherchons une solution, et qui sont pour le moment conservées en ballots, encore impropres à l’effilochage.

D’où viennent nos inspirations ?

“Laissons les objets raconter leurs histoires”

Catherine

Ça, c’est le talent de Catherine, dont l’imagination en ébullition est à l’initiative de chaque projet : 

Une fois les tissus et matières collectées et classées comme le ferait un archéologue de ses trésors/découvertes, ce vivier d’inspirations tangibles agira comme un catalyseur pour soutenir et déployer l’intention créatrice en constante évolution.

Le propos est de donner plusieurs fonctions aux objets, de les incarner poétiquement en créant la surprise. De manière générale, l’inspiration principale de Schop c’est l’art, inspiré de la Nature. Tout ce qui nous lie si particulièrement à la beauté, à la poésie, à l’utopie, à la philosophie, à la possibilité d’un avenir souhaitable.

 

En savoir plus écouter le podcast de Catherine sur la créativité

Mise à jour…
  • Votre panier est vide.